Je ne sais pas combien de km séparent ces 2 villes, mais en tout cas le voyage en car (bien que confortable) était long. Les chauffeurs chinois sont ....ma foi, comment pourrais je les qualifier ? ils conduisent tous comme des fous du volant, sans aucun respect du code de la route..A chaque fois que je prenais le car ou le taxi, je priais! Si, si je suis tout à fait sérieuse. Bref, le voyage dure environ 3h30 et je suis ravie d'arriver.

ZIGONG

L'impression que j'ai en arrivant à Zigong est que plus je m'enfonce dans le Sichuan, plus les villes sont pauvres. Zigong m'a beaucoup plu, ville pauvre certes (et encore Huaijian me dit que c'est une ville moyenne, qu'il y a beaucoup plus pauvre) mais vraiment agréable à vivre il me semble. Les gens n'ont pas grand chose mais sont heureux de vivre, ils sont souriants, et très accueillants. Pour moi Zigong est une ville mais pour Huaijian c'est un village. Comme tout est relatif !

Voilà une rue ordinaire de Zigong: Un porteur

sc_ne_de_rue_a_Zigong

Une porteuse

Porteuse_rue_de_Zigong

Nous nous installons à l'hôtel puis Huaijian souhaite m'amener manger dans un restaurant dit "occidental". Nous étions affamés car il était environ 15h30. Là, on nous amène un verre de vin, des couverts, du pain, etc...nous commandons un steak et des spaghettis. Le repas est copieux et délicieux,  c'était  très bon et j'ai trouvé adorable, le fait, qu'ils s'appliquaient vraiment à être un restaurant occidental. Tout y était sauf ...le goût. Même si c'était très bon, le vin n'avait rien d'un vin mais plutôt d'un sirop, le bœuf bien que très bon, n'a rien à voir avec nos bœufs, Huaijian m'explique que ce sont des bœufs jaunes (une espèce particulière), bref..c'était...surprenant, adorable et bon!! En plus, le prix était ridicule, c'est incroyable, Huaijian a du payer environ 8 € pour nous deux, et encore, c'était cher pour Zigong car "occidental". Ce prix comprenait l'entrée, 1 soupe, un coca, un café un steak énorme, des spaghetti, un dessert. Très bon souvenir :)

restau_occidental_Zigong

Ensuite nous nous sommes baladés à travers la ville.J'adore me promener dans ces rues populaires: il y a des marchands ambulants, des joueurs de Mah Jong, de nombreux "karaoke", des échoppes avec des mets surprenants.

queues__oreiles_et_autres_d_lices_Chongqing

et encore  :

Zigong__insectes_croustillants

Puis vers  21h, nous nous décidons pour un petit restaurant de rue, et nous nous installons en terrasse. Nous mangeons du porc, des légumes en sauce, des cuisses de grenouille, et des cacahuètes fraîches (jamais mangé d'aussi bonnes!). C'est vraiment un petit restau de rue mais c'est génial, les serveuses sont souriantes, le soir, il n'y a plus cette chaleur humide et pénible, et la nourriture de type familial est très bonne! Que demandez de plus ? Voilà la chine que j'aime, où il fait bon vivre avec peu de moyen mais beaucoup de chaleur humaine. 

Notre "restau" de rue :

restau_de_rue_Zigong

ENGLISH:

ZIGONG

My first feeling when I arrive in Zigong was that more I was sinking into Sichuan, more the cities were poor.But Huaijian told me Zigong is medium city, not so poor. In spite of visible poorness, I really enjoyed this city, it is not too big, people are smiling, and welcoming. People are may be poor but they look to enjoy life simply.

We then went to hotel and my boyfriend took me to a western restaurant,We were starving as it was already 15h30.When we arrived at restaurant, it was really like western, we had fork and knife, glass of wine, bread,etc We ordered a beefsteak and some spaghetti. The steak was very big and the whole meal was copious and very good and it was so lovely because they really made effort to look like western restaurant. Nothing was missing except ...taste! Even if it was good, the taste was very different. The wine did not taste like wine but like sirup, the steak was very good but so different, my boyfriend told me it is yellow beef (a particular sort of beef), well it was amazing, lovely and good! And the price was so derisory, we paid only a few euros (8€) for both of us. The price included : a glass of wine, 2 cokes, bread, speaghetti, salad, soup, a huge steak and dessert. Huaijian said it is expensive for Zigong, but it is "western restaurant", a lot of young people like to come there. It is fashion. This restaurant will remain a very good souvenir :)

Then we had a walk in Zigong. I love to walk in these people streets. There are travelling shops (they just sell a few food on the floor), there are Mah Jong players, a lot of "karaoke", street restaurants, small stalls etc I am amazed and in the same time attracted by some "special" food, let's have a look on the pictures!

Escargot_de_Zigong_1

Some snails ?!!

 

Around 21p.m we decided to have diner in a street restaurant, we sit outside, it was very pleasant.We ate pork, frog legs, vegetables, and peanuts (I've never ate so delicious peanuts before). I really like this place, it is ony a small street restaurant but I enjoyed very much. The barmaid were smiling, the weather was not so hot anymore, the food is like family food and taste very good. What do we need more ? Nothing!I like this China, it is a place where it is good to live with a few money but with full of human warmth.

Zigong bynight :

Zigong_by_night

zigong_baby1


Chez les parents de Zhou

J'ai vraiment aimé cette première journée dans le vrai Sichuan! Le lendemain nous partons à quelques kilomètres de là (environ 15 à 20 km) pour y rencontrer un ami proche à Huaijian, un ami d'armée car Huaijian a passé 15 ans dans l'armée populaire de libération en tant que pilote. Cet ami qui se prénomme "Zhou" est lui toujours à l'armée mais il bénéficiait d'une permission de quelques jours et était donc chez ses parents pas très loin de Zigong. Ses parents sont paysans et souhaitaient nous accueillir Huiajian et moi. Huaijian me faisait faire la tournée de ses amis proches (au nombre de 3) et de sa famille pour me présenter officiellement, c'est la tradition en Chine. On doit être en quelque sorte "accepter "par la famille surtout.

Nous avons donc pris un taxi pour nous y rendre, la route étant en construction, cela tenait vraiment du rodéo, c'est vraiment suicidaire de circuler sur certaines routes ici.   

Bref, quand le taxi s'est arrêté, je n'ai pas cru qu'on était arrivé car on était en pleine campagne, seulement quelques maison sur le bord de la route puis des grandes étendues de cultures derrière. Zhou nous attendait sur le bord de la route. Il semblait très jeune. Il nous salua chaleureusement et avait l'air vraiment content de revoir son ami et de me connaître. Seulement Zhou ne parlait pas anglais. Il faut vraiment que je me mette au chinois pour mon prochain voyage. Zhou nous introduit dans la modeste maison de ses parents. C'est très rustique et ils semblent nombreux à vivre ici pour cette petite maison. Zhou nous présente sa jeune femme qu'il vient d'épouser, ses parents, son frère, sa nièce et son neveu. Sa maman est adorable, elle me fait signe de m'assoir et me sert du thé et des fruits à manger, il vont même jusqu'à éplucher les fruits pour moi. Ils sont adorables. Puis ils me montrent où sont les toilettes. Je traverse une pièce enfumée (la cuisine) où le frère de Zhou s'active. Il fait déjà une chaleur de plus de 35°C dehors et dans cette étroite cuisine, c'est l'enfer. Sur la droite ils me montrent un rideau derrière lequel sont les toilettes : un trou dans des planches de bois. Ils sont simples, chaleureux, me reçoivent avec tous les honneurs dans leur humble demeure. Je suis vraiment touchée par leur accueil et leur grande sollicitude à mon égard. La nièce de Zhou qui a environ 16ans et son épouse (guère plus âgée) me disent être fascinées par mes grands yeux et mes cheveux (ayant les cheveux roux, c'est sur qu'ici je ne passe pas inaperçue). Ils se retiennent de parler de mon "long nose" hihi (puisque c'est ainsi que les chinois nous appellent : les "longs nez" par opposition à eux les "flat nose", les nez plats.)  Bref, pardonnez moi si j'insiste sur cet article mais cette journée au sein d'une famille de paysans m'a vraiment bouleversée. Ce sont vraiment les gens qui n'ont rien qui sont les plus généreux. Avant de passer à table, nous devons sortir nous laver les mains avec un seau qui est sur le pas de la porte (pas de salle de bain). Puis nous passons à table. Sa famille nous a préparé des plats qu'ils préparent habituellement pour le jour de l'an chinois comme le "BaBaRou", c'est absolument exqui


s .babarou

 


Ils sont à la cuisine depuis la veille. Les mets sont délicieux. Ils prennent grand soin de mon assiette et de mon verre afin que je ne manque ni de nourriture, ni de thé. Après le repas, Zhou décident de nous amener à travers la campagne (montagneuse). Il fait très très chaud. Avant de partir ils me donnent un chapeau qui sert aussi d'éventail  (instrument indispensable dans cette région). Tous le monde est coiffé d'un chapeau et nous voilà partis; il y a donc Zhou, son épouse, sa nièce, son petit neveu Huaijian et moi. Nous n'avons pas fait 300 mètres que son père nous courent après pour nous apporter à chacun une bouteille d'eau fraiche, ils sont tellement prévenants. Nous traversons la campagne, passons à proximité de maisons perdues mais habitées par des paysans. Je comprends facilement quand je vois les maisons, que le dernier séisme du Sichuan a fait autant de morts. Il y a des bambous immenses, le chemin est sinueux et escarpé. Nous faisons des petites haltes (pour moi) car la chaleur et difficilement supportable. Mais je me sens bien. Puis nous arrivons près d'une rivière et Zhou fait signe à une jonque se trouvant sur l'autre rive de venir nous chercher. Nous montons à bord, essayons de ramer chacun notre tour, c'est trop physique!!! et nous remontons la rivière.Cette rivière s'appelle Fuxi, qui rejoint la rivière TuoJiang. Le paysage est fascinant, très vert et immense, c'est magnifique. Il fait si bon au bord de l'eau. Nous prenons des photos, rions, nous passons un excellent moment ensemble. Cette traversée est bien sur payante et c'est Zhou qui nous l'offre.   Puis nous descendons du bateau et continuons notre ballade. Nous arrivons dans un petit hameau perdu dans la montagne. Une femme lave son linge au lavoir, il y a une petite épicerie. Zhou nous achète  à tous une autre bouteille d'eau et nous nous asseyons pour nous reposer. Puis nous repartons. Nous marchons un bon moment avant de regagner le bateau pour nous ramener  chez lui. Sa maman nous accueille à nouveau avec du thé et des fruits. Zhou nous joue de la flute, c'est très joli. Puis il est temps de se quitter. La maman de Zhou nous offre à Huaijian et à moi une serviette de toilette. Huaijian me dit, que cela signifie qu'on peut revenir quand on veut. Chaque fois qu'on viendra chez eux, on doit revenir avec cette serviette qui servira à nous essuyer les mains après les avoir lavés pour passer à table. C'est une tradition de plus. Zhou et son épouse m'offre de très anciens billets et de la monnaie chinoise. Je suis vraiment touchée par ces gens. Cette journée si éloignée de mes repères occidentaux restera inoubliable. J'espère vraiment les revoir . Ce qui me fait mal, c'est qu'à chaque séparation, quand je dis aux amis de Huaijian que je les recevrai avec grand plaisir chez moi, ils me répondent que c'est impossible pour eux de venir en France. Rien que le billet d'avion représentent trop de mois de travail. Ces gens n'attendent rien en retour excepté nous faire plaisir.

La cuisine :

cuisine_paysanne__reduit

Le repas :

repas_ches_mes_amis_paysans_r_duite

Avant de partir en ballade :

depart_ballade___travers_la_campagne

















Notre bateau

notre_jonque















Life is beautiful !

en_amoureux

Mes nouveaux amis !

Zigong_peasant_friends

ENGLISH :

At Zhou  parents

I really enjoyed this first day in real Sichuan.The day after we arrived in Zigong, we left to visit Huaijian close friend, not too far (around 15 to 20 km). This friend called Zhou, he is Huaijian armymate as Huaijian was for 15 years in Chinese army. This friend  was on leave  for a few days so he went to his parents who live not far from Zigong. His parents are peasants and they want to welcome us. My boyfriend took me to his closest friends and to his family to introduce me to them officially. As we plan to marry, it is tradition in China. We have to be « accepted » by family first.

We took  a taxi to go there but road was rebuilding and it was like « rodeo » to drive there. Some roads are suicidal !

Well, when the taxi stops, I did not think we were arrived as we were ...nowhere! Only a few houses along the road and behind countryside. A young man was standing there, it was Zhou who was waiting for us. He looked very young. We greeted and he looked very happy to see Huaijian and to meet me. But Zhou could not speak english, I really have to learn chinese for my next trip.  Zhou let us get in his parents house. It looks rustic and they are many people inside : Zhou introduce us to his young wife he just married, his parents, his older brother, his niece and his nephew. His Mom is lovely, she make me sign to sit down and offered me fruits and tea, they even peel fruits for me. There are so kind. Then they showed me toilettes in case I needed. I crossed the smoked kitchen, and found toilettes behind a curtain. Of course, it is just a whole on wooden planks, no modern toilette. In the kitchen, Zhou's brother is cooking.  Knowing it is so hot outside (around 35°C) it is hell to cook in such a small and smoked kitchen! But they are used too. They welcome me simply with their heart, but want me to feel good. They try to anticipate my wishes, they are really kind people, I really feel good and comfortable among them. They deeply touched me by their warmth.

Zhou_family_reduit

Zhou's wife and niece (his niece is around 17 years old) told me they really like my big eyes and my hair. Of course in China red hair are not common. But they don't talk about my « long nose » hihi. It is the way chinese people call western people (at the contrary of asian people who are flat nose).

Well, forgive me if this article is a bit long, if I insist on this article it is because this day among peasant people deeply moved me. People who have nothing are the most generous.

Before starting to eat, we have to wash our hands in a bucket which is outside the house, I guess there is no bathroom. Then we all sit to have lunch. Zhou's parents (and brother) cooked very good meal for us; They even cooked a special dish which they usually eat at Spring Festival ( it take verylong time to make it), this dish called :" BaBaRou". It is DELICIOUS ! Don't ask me which ingredients there are as I don't know. I just know it is Zigong/Fushun specility. Zhou's Mom always care about me, she always look if I miss nothing and fill my glass and plate each time it is empty. It was nice and very good. After lunch Zhou wanted to take us for a walk through countryside. It was very hot and they gave me hat which is also a fan (esential instrument here). Everyone weared  hat and we left for walking. There are Zhou, his young wife, his niece and his little nephew. We walked about 300 meters when Zhou's Dad run after us to bring us bottle of fresh water. He gave us one each. They are so thoughtful! We then walked through countryside, we met some animals (goat) and also lost but lived houses. When I see the houses, I understand easely that the last Sichuan Hearthquake killed so many people. However, landscape is beautiful. We took winding and steep path along very high bambous. We made some stops (for me I guess) because heat is difficult to stand.I felt good in spite of this hot weather. We then arrived by a river « Fuxi » river which is a branch of Tuojiang river. Zhou made a sign to a boat at the other side of the river and the boat came to us.We board on the boat and each of us tried to row, It is very physical!! We then get back the river, it was very pleasant to be by the river with this hot weather. Landscape is so green and huge. It is beautiful! We took many photos, we had fun, we spent very good time together in spite of language problem.

haeamu_dans_le_sichuan

maison_de_campagne_r_duit

et_Huaijian_rame_

notre_bateau_r_duit

machine___laver

Of course this crossing was paying but Zhou offered it to us. We arrived, get off the boat and continued our walk through countryside.We reached a tiny hamlet lost on the hill. I can see a woman who is washing clothes and a small shop where Zhou bought us bottles of water. We sat to have a small rest and went on our walk. I took some pictures of  lost peasant houses, how can they live there so far from everything and without any comfort ? But I guess they are happy, they don't need so much. May be they are happier than us (western epople)!  We went back the boat and it took us back Zhou's house. Zhou's Mom welcomed us with fruits and tea and Zhou played the flute  for us. It was very nice.  It is now time to leave. Zhou' Mom offered each Huaijian and I a towel.Huaijian explained to me that it means we are welcome anytime again in her house. Next time we come to visit them, we will have to take this towel with us to dry hands after washing (before eating). It is nice tradition, I like it. Zhou and his wife offered me very old chinese money. They are so kind. I am very moved by these people. This day so far from my western points of reference will remain unforgetable. I really wish to mee these people again. But separation in China is often painful to me because when I told them they are welcome anytime in my house, they always answered they could never afford to come in France. Only plane ticket represent several months of work. These people expect nothing, they just want us to be happy . I wish Zhou, his wife and all his family to be very happy all their life !

zhou_and_his_wife_r_duit